Petit éclairage sur les pratiques de facturation des cuisines…

La très grande majorité des cuisinistes ne disposent pas d’installateur intégré à l’entreprise. La pose est donc assurée par un prestataire qui est certainement qualifié et expérimenté, il n’empêche que cette mécanique s’appelle une sous-traitance…

Dans ces conditions la cuisine est généralement livrée chez vous par ce prestataire, qui est chargé de vous présenter la facture des fournitures, c’est à dire la totalité du devis signé sauf la pose. Cette facture est à régler avant même que la cuisine soit en place. Et sans ce paiement, la pose ne commencera pas…

( Attention certains exigent même le paiement de la totalité incluant la prestation de pose, mais le client peut légitimement contester cela et retenir le montant de la pose jusqu’à sa réalisation. Pour cela il faut malheureusement contester et se battre, car cette pratique est considérée comme une clause abusive au regard de la loi  http://www.clauses-abusives.fr/recommandation/installation-de-cuisine/ ).

 

Et alors ?!

Le problème est aussi important qu’il est négligé par les consommateurs. Si la cuisine n’est pas conforme (couleur, modèle, dimensions), il sera impossible d’exercer une quelconque pression sur le cuisiniste car sa facture sera payée! Il faut donc avoir en lui une extrême confiance, notamment dans sa rapidité à réagir pour rattraper l’erreur, et rien ne peut vous garantir que votre calvaire sera solutionné aussi vite qu’il le mérite. Il est important de se poser cette question avant d’acheter: suis-je prêt à payer en totalité ma cuisine avant de la voir installée?? La majorité d’entre nous répondront à cette question par la négative. Personne ne paye sa voiture en totalité avant d’en avoir fait au moins le tour et l’avoir essayée! Un restaurateur ne vous présentera pas d’addition avant de vous avoir servi! Et pourtant le marché des cuisines installées fonctionne parfois ainsi…

Si cette pratique est légale, elle ne protège que le vendeur ou sa société, et de nombreux forums internet témoignent de la récurrence du problème. Car si généralement tout se passe bien jusqu’à la réception du chantier, le risque de fiasco existe et le consommateur est alors désarmé. Beaucoup se rendent compte de cet engagement en relisant leur contrat après signature… Il est bien entendu trop tard, et engager une procédure pour contester vous coutera une bonne partie de votre budget cuisine sans garantie de gain de cause, et très certainement des mois de galère sans cuisine…

 

Quelles solutions?

Lisez / relisez attentivement votre contrat avant la signature. Posez les bonnes questions à votre interlocuteur: qui posera ma cuisine? Quand et combien dois-je payer? Que se passe-t-il en cas de non conformité du matériel? Puis-je joindre le vendeur DIRECTEMENT à tout moment ou aurais-je toujours affaire à un « service consommateurs »?

Il est possible de demander au vendeur de stipuler sur le bon de commande l’échelonnement des paiements, notamment le règlement de la prestation de pose UNIQUEMENT lorsqu’elle est effectuée. Soyez exigent; c’est vous qui payez!

Le paysage français des cuisinistes étant très varié, vous avez le choix… Si les pratiques ici décrites représentent la majorité des contrats, il ne faut pas oublier que les cuisinistes indépendants existent! Lorsque les installateurs sont membres de l’entreprise, vous n’aurez pas de contrat d’installation à signer; ce n’est pas une sous-traitance. La commande de la cuisine s’effectue donc avec le versement d’un acompte de 25 à 30%, et la facture totale vous est présentée lorsque votre cuisine est en place.

 

Et chez GARNOTEL ?

Nos installateurs sont les membres de la famille. Il sont aussi co-gérants de l’entreprise! La conception de la cuisine, mais surtout sa réalisation, sera effectuée sans sous-traitance par messieurs GARNOTEL. Pour nos clients, c’est un gage de confiance et une garantie de réussite de votre projet. La facture de la cuisine ne vous sera présentée qu’une fois le travail terminé.

Autre point important: la date de facture détermine le début de durée de garantie du matériel. Si une cuisine vous est livrée, donc facturée plusieurs mois avant l’installation, vous perdez ce temps pour déceller un éventuel vice de fabrication ou fonctionnement… Pour se prémunir contre cet inconvénient, achetez votre cuisine chez un professionnel qui stockera à ses frais la cuisine si vos travaux préparatoires ne sont pas terminés. C’est bien entendu le cas chez GARNOTEL mais ce service est très rare!

 

Des questions? Écrivez-nous, ou appelez-nous!

Claire et Grégoire vous apporterons les informations dont vous avez besoin.

 

 

Faire un commentaire