Hotte de plan Cuisines GARNOTEL Reims

Comment choisir sa hotte aspirante ?

Essentielle pour filtrer les vapeurs de cuisson et éliminer les odeurs, la hotte est un poste clé de nos cuisines. La votre doit correspondre à vos besoins, vos habitudes, mais également à votre pièce et ses possibilités techniques. Différents systèmes existent et une installation inadaptée ou mal choisie sera source de déception.

L’Entreprise GARNOTEL est là pour vous conseiller, mais certains points essentiels peuvent vous aider à faire votre choix.

hotte Flat'Line de chez NOVY

hotte Flat’Line de chez NOVY

 

Les Points Essentiels

1. Volume, pression, débit …

Afin de savoir si la hotte remplira sa fonction, il existe des calculs de référence indiqués par les fabricants. Ils sont fonction du volume de la pièce, sont généralement exprimés par des valeurs de débit (en m3/h), mais les comparatifs restent souvent très compliqués pour les consommateurs. Il s’agit simplement d’opter pour un système plus performant si la cuisine est grande ou ouverte sur un espace de vie par exemple… Prenez en considération vos habitudes et modes de cuisson, car le choix de la hotte est tout aussi important que le choix de la plaque de cuisson. Si vous comptez utiliser un grill, une friteuse, alors votre système de hotte devra être très performant et offrir un débit réel élevé. On peut également s’intéresser à la pression générée par le moteur (l’unité de mesure est le Pascal), il s’agit de la force nécessaire pour souffler l’air vers l’extérieur ou vers les filtres de recyclage selon le mode de fonctionnement de la hotte. Plus la pression est élevée, meilleur sera le débit réel une fois la hotte raccordée. On peut considérer qu’une motorisation capable de générer de 300 à 400 Pa en vitesse intensive permettra une utilisation performante.

Attention toutefois aux méthodes de mesures de ces caractéristiques qui diffèrent d’un fabricant à l’autre. Les valeurs données permettent finalement de choisir son modèle dans la gamme d’un fabricant, mais donnent rarement une échelle de comparaison d’une marque à une autre.

 

2. Dimensions et positionnement

La dimension de la hotte doit être équivalente ou supérieure à celle de votre appareil de cuisson, et rien n’empêche la combinaison de plusieurs appareils sous une même hotte.

Réalisation Ent. GARNOTEL - utilisation photo réservée

Il faut aussi s’interroger sur le positionnement de la hotte. Pour cela, il faut prendre en considération l’énergie utilisée par l’appareil de cuisson. Pour une cuisson à gaz, la hauteur d’usage entre le bas de la hotte et l’appareil de cuisson est généralement de 75 cm minimum à cause du fort dégagement de chaleur. Pour une table de cuisson induction, il est possible de descendre la hotte jusqu’à 65cm.

Une hotte positionné davantage en hauteur perdra de son efficacité, elle devra alors être plus performante. Si elle est trop basse, cela peut être dangereux. Respecter la distance recommandée entre la hotte et la plaque de cuisson est essentiel pour la sécurité, mais également pour une meilleure visibilité sur votre plan de cuisson. Les tendances des consommateurs vont vers des hottes murales plus relevées, inclinées pour ne plus gêner le cuisinier.

3. Niveau sonore

C’est un investissement que l’on ne regrettera pas !
De nouvelles générations de moteur ont fait leur apparition ces dernières années, et offrent un réel confort d’utilisation.
Actuellement, les hottes les plus silencieuses produisent un niveau sonore compris entre 35 dB en utilisation minimale et 55-60 dB pour un débit d’air maximum.

Lorsque c’est techniquement possible, il ne faut jamais hésiter à déporter le moteur en dehors de la pièce. Cela permet d’éliminer presque totalement la nuisance sonore du moteur. On positionne alors le moteur en toiture, sur la façade de la maison, ou dans les combles. Sur le principe de montage des VMC, on gagne grandement en efficacité car ce type de turbine est encore plus performant en dépression (aspirer l’air dans un long conduit) qu’en pression (pousser l’air dans un long conduit). Déporter le moteur permet d’augmenter la section en dépression et réduit considérablement la partie en pression, la force du moteur est optimisée.

4. Eclairage

Il faut que la hotte puisse éclairer convenablement le plan de cuisson.
La généralisation des éclairages LED sur les hottes a permis de faire disparaitre la corvée de changement des ampoules, et réduire considérablement la consommation électrique. Certains modèles peuvent varier en intensité, et en température de lumière (couleur). Préférez un éclairage bien diffusé sur les foyers de cuisson du fond pour une hotte murale, et un système peu éblouissant pour un groupe de plafond. Le paramètre éclairage est très difficile à juger lors du choix de la hotte, la seule vraie solution consistant à tester avant d’acheter. L’essai dans l’expo s’impose…

Cuisine ARTHUR BONNET réalisée par L'entreprise GARNOTEL à BEZANNES - ARTHUR BONNET REIMS - utilisation photo réservé

La hotte intégrée au plafond

 

Deux modes de fonctionnement

Il existe deux différents modes concernant le fonctionnement d’une hotte : le système par évacuation de l’air vers l’extérieur et le système de recyclage.

1. Evacuation

On parle aussi de système d’extraction, c’est-à-dire qu’il évacue l’air aspiré vers l’extérieur.
Les particules de graisse contenues dans l’air, et provenant de la cuisson sont retenues dans les filtres inox. Ces filtres permettent de piéger ce qui pourrait salir le moteur et le conduit d’évacuation. Ce système est le plus performant car il évacue toutes les odeurs, et le flux d’air n’est pas freiné par des filtres supplémentaires. Cependant il implique davantage de travaux pour traverser un mur, une dalle ou un plancher afin de rejoindre l’extérieur.

Si le conduit traverse un espace non isolé, utilisez un tuyau avec isolation intégrée (comme les conduits de vmc) car l’air que l’on y envoie sera chaud… risque de condensation des vapeurs à l’intérieur du conduit, l’eau accumulée redescend alors parfois jusqu’à la plaque de cuisson…! Pensez également au clapet anti-retour ou anti-refoulement pour éviter l’entrée d’air froid dans l’habitation l’hiver. Il est également important de respecter le diamètre de conduit recommandé par le fabricant de la hotte (généralement 150mm).

2. Recyclage

Parfois, il est impossible d’installer le système d’évacuation, notamment dans les appartements gérés par une copropriété et même neufs qui répondent à certaines normes (par exemple avec une VMC à double flux) . Dans ce cas, une hotte avec un système de recyclage s’impose.

C’est un système qui fonctionne en circuit fermé : l’air issu de la cuisson traverse les filtres à graisses en inox qui retiennent les graisses, puis à charbons actifs qui retiennent les odeurs. L’air ainsi purifié est rejeté dans la pièce. La plupart des hottes sont fournies en version évacuation extérieure, et sont conçues pour pouvoir recevoir un système charbon pour recyclage (à commander en option).

Pour un système à recyclage, préférez des filtres charbon qui soient régénérables (par exemple au four) plutôt que jetables. C’est un investissement plus important mais qui dispense de commander chaque année des filtres charbon chez votre cuisiniste. C’est également une démarche plus écologique.

Quelques conseils…

Les filtres doivent être entretenus pour le bon fonctionnement de votre hotte.
De nombreux appareils sont dotés d’un système temporisé avec un voyant, vous rappelant régulièrement de nettoyer les filtres. Si les filtres sont en métal, il suffit de les passer au lave-vaisselle. Si il s’agit de filtres à charbon actif, il faut les remplacer ou bien les régénérer. Quel que soit le système, un entretien suivi permettra de préserver l’état du moteur, des conduits et des filtres. A vous d’y penser si vous cuisinez beaucoup!

Pensez à démarrer votre hotte quelques minutes avant de commencer la cuisson, pour créer le mouvement d’air avant même de générer des fumées. Vous remarquerez en effet à l’utilisation qu’il faut un certains temps avant que le flux soit bien dirigé et plus efficace.

Choix esthétiques

Actuellement, la tendance est à la hotte discrète compte tenu des espaces cuisine de plus en plus ouverts. Si ce n’est pas le cas, ou si vous considérez que la hotte peut être un objet déco, alors vous trouverez un choix de formes et matières très grand.

1. Les hottes discrètes

Les hottes encastrées au plafond conviennent si vous aimez la discrétion. Il est également possible d’intégrer l’appareil d’aspiration dans le plan de travail. Pour les modèles télescopiques, le capteur sort pour se positionner de manière appropriée, et rentre dans le plan lorsque la cuisson est terminée. Dans le cas d’une table de cuisson sur îlot, lorsque le plafond est trop haut, ou vitré, la seule solution reste la hotte de plan. Là encore, il est possible de déporter le moteur pour le positionner au sous-sol par exemple…

vario d'aspiration GAGGENAU VP414

vario d’aspiration GAGGENAU VP414

 

La hotte cachée dans un meuble haut peut aussi être tendance… Ce mode d’implantation n’est pas nouveau, mais certains fabricants ont avantageusement travaillé sur des modèles très épurés et parfaitement adaptés au look sans poignée d’aujourd’hui.

une hotte dissimulée dans un élément haut

une hotte dissimulée dans un élément haut

 

2. Les hottes décoratives

Il s’agit des hottes murales ou îlot, qui perdent un peu en tendance par rapport aux hottes discrètes, c’est toutefois encore une bonne partie des demandes car certaines affichent fièrement leur surface d’aspiration des fumées et vapeur, tout dépend du style voulu de la cuisine. Elles sont revêtues d’inox ou de verre, avec un style professionnel ou industriel mais elles peuvent se présenter sous différentes formes, inclinées plates, pyramidales, galbées, etc… c’est ici une affaire de goût…

Comment choisir sa hotte

En Conclusion

Il est question de performance, de nuisance sonore, et bien entendu de budget. Toutes les marques ne se valent pas, et certains fabricants sont des spécialistes des appareils d’aspiration; ils ne proposent rien d’autre que des hottes! Ce sont ces fabricants qui offrent les meilleurs modèles…

N’oubliez pas que les valeurs indicatives détaillées par les fabricants pour chaque modèle de hotte sont certes assez variables, mais qu’elles sont étudiées pour une utilisation domestique satisfaisante.

Dans tous les cas, et ce n’est un secret pour personne: le meilleur moyen d’avoir une hotte performante et silencieuse est de monter en gamme. Si ce confort est important pour vous, alors il faut consacrer à la hotte un budget à la hauteur de vos attentes.

Claire et Grégoire GARNOTEL sont à votre service pour vous conseiller et vous faire bénéficier de toute l’expérience de l’Entreprise GARNOTEL en la matière. Rendez-nous visite, nous avons dans notre expo plusieurs modèles de hotte en service!

 

Faire un commentaire